Débuter en kart

Vous voulez débuter en karting, mais vous êtes perdu, et vous recherchez un site qui parte de zéro pour vous guider dans vos premier pas ? Bienvenue sur notre site! Nous allons nous faire un plaisir de vous guider au travers de l’article suivant.

Les catégories

Kart KZ1 (125 à boîte de vitesses). Fortement déconseillé pour débuter!
Kart KZ1 (125 à boîte de vitesses). Fortement déconseillé pour débuter!

Il existe de nombreuses catégories en kart, qui sont adaptées à tous les âges et (presque !) tous les budgets.


Aujourd’hui, il n’existe plus officiellement de courses avec les karts d’ancienne génération, sans embrayage et sans démarreur, même si vous pourrez encore en voir rouler dans des courses clubs. On peut distinguer deux principales catégories : les karts à boîte de vitesses et les karts à embrayage et démarreur.

Détailler toutes les catégories serait bien long, et il existe de nombreux site qui font ça très bien. Je vous invite donc à vous rendre sur cet article du mensuel Kartmag qui résume bien les différentes catégories en France.

Un des pilotes du team OK24 a fait ses premières armes en KFS
Un des pilotes du team OK24 a fait ses premières armes en KFS

De mon avis, si vous débutez et que vous avez un budget serré, commencez par le KFS (anciennement Formule FFSA). Ces karts sont acceptés partout en France, et même si on peut trouver un déséquilibre entre quelques régions, c’est vraiment l’idéal pour commencer avec un petit budget. C'est un matériel peu onéreux à l'entretien et fiable.

 

Vous pourrez en trouver en bon état à partir de 1300€ environ.

Si votre budget est un peu plus conséquent, dirigez-vous vers du Rotax ou du X30. Le marché de l’occasion est bien fourni, et les châssis sont mieux finis que ceux des KFS, et les moteurs plus puissants.


Sachez également qu’il n’existe pas que les courses de sprint, dans lesquelles on ne roule pas tant que ça sur un week-end. Si vous avez quelques amis qui sont intéressés, vous pourrez acheter votre matériel ensemble et faire des courses d’endurance. Le budget est alors divisé par le nombre de pilote, et le temps de roulage est bien plus important que lors des courses de sprint. Vous en aurez pour votre argent ! Pour plus de renseignements, allez sur le site de l’Euro Endurance (http://euro-endurance.com/).

Le team OK 24 roule en X30...en endurance.
Le team OK 24 roule en X30...en endurance.

Dans tous les cas, même si ça peut être tentant, ne commencez pas la pratique de ce sport avec un kart à boîte de vitesses. Vous n’arriverez jamais à dompter la puissance de votre machine, et vous peinerez à acquérir les connaissances de base car les châssis sont très complexes à régler, et les moteurs difficiles à exploiter.

Les licences

Il existe de nombreux types de licences pour le karting, et le prix est assez variable. Voici un résumé sur le site de Kart Mag.


Si vous êtes à cheval entre deux régions, pensez bien à vous renseigner des avantages que vous avez à vous licencier dans l’une ou dans l’autre. Par exemple, en Auvergne, le droit de piste est gratuit pour tous les pilotes licenciés dans un club auvergnat, et ce peu importe le circuit sur lequel vous vous trouvez…

Le budget

Bien sûr, la majorité de votre budget ira dans l’achat de votre karting. Le prix de ce dernier sera très variable, en fonction de la catégorie choisie, et de l'état du kart.

 

Cependant, afin de pratiquer votre nouveau loisir dans de bonnes conditions et surtout pour éviter les mauvaises surprises, pensez également à prévoir un budget pour les articles suivants :

Pour le pilote :
-    Casque, casque de moto autorisé (obligatoire)
-    Combinaison (obligatoire)
-    Gants (obligatoire)
-    Minerve (obligatoire)
-    Chaussures montantes (obligatoire)
-    Protège côte (pas obligatoire mais vivement conseillé, vous en achèterez un de toute façon après vous être fêlé votre première côte !)


Pour le transport du kart:
-    Une remorque, qui peut être équipée d’une galerie pour poser le kart, ce qui permet de ranger votre matériel dans le coffre de la remorque. Il en existe à tous les prix. Un utilitaire peut aussi s’avérer pratique. Pour information pour votre encombrement, un KFS mesure 130 cm de large environ, qui peut être réduit à 100cm en démontant les pontons, roues et pare chocs.
-    Un chariot de piste, qui peut être remplacé par des tréteaux pour le loisir, mais indispensable pour la pratique de la compétition ! Prévoir une centaine d’euros pour de l’occasion. Les personnes seules peuvent acheter un « drive-up », mais il faut prévoir un budget plus important : 250€ minimum pour de l’occasion.

Pour la mécanique et pouvoir rouler dans de bonnes conditions, voici une liste d’outils indispensable (ou presque !) à prévoir. Lors de l’achat de vos outils, pensez à choisir de la qualité, quitte à payer plus cher, car casser un outil sur une piste peut vite gâcher votre journée, même si vous trouverez certainement des collègues pour vous aider...

-    Un jeu de clé allen
-    Un jeu de clé plates
-    Si possible car plus pratique une boîte à douilles
-    Un petit maillet
-    Une pince coupante
-    Pince plate
-    Un mètre pour faire divers réglages
-    Une clé à bougie
-    Un entonnoir
-    Un doseur pour le mélange
-    Un jerrican métallique. Ceux en plastique sont beaucoup moins chers mais fuient aussi beaucoup plus souvent ! Prévoyez 20L pour rouler une journée complète sans problème en loisir.
-    Un bidon de 5L gradué pour le mélange
-    Une lampe de poche
-    Des gants anti-chaleur
-    Des gamelles, des pinceaux et des chiffons pour le nettoyage des pièces
-    Une pompe à pied
-    Un manomètre pour la pression des pneus (les manomètres sur les pompes du commerce ne sont pas assez précis)
-    Prévoir aussi un peu de visserie de secours, des rilsans, et du scotch américain.
-    Et une caisse à outils pour ranger le tout !

 

Plus tard, lors de la révision du moteur, vous serez amené à utiliser d’autres outils, comme des douilles longues et une clé spéciale pour le démontage de l’embrayage, une clé dynamométrique, un bloc-piston, etc…

Un Alfano
Un Alfano

De plus, même si ce n’est pas un outil indispensable au début, vous aurez très rapidement besoin d’un système de chronométrage embarqué, pour voir et enregistrer vos chronos en temps réel. Il existe deux principales marques : Alfano et Mychron.

 

Pour vous procurer le matériel spécifique au karting, il existe de nombreux site de vente en ligne. Voici, par exemple, deux des principaux : ITAKA et Alpha Karting. Pour le reste, le magasin de bricolage du coin fera très bien l’affaire.

Comment choisir un kart d'occasion

Le silencieux additionnel est obligatoire dans de nombreuses catégories depuis 2011. Ici un KFS.
Le silencieux additionnel est obligatoire dans de nombreuses catégories depuis 2011. Ici un KFS.

Le choix du kart est primordial. Une fois que vous aurez choisis votre catégorie, n’hésitez pas à passer du temps sur la toile pour vous faire une idée précise de la valeur du matériel que vous recherchez.


Avant d’appeler, renseignez-vous par l’intermédiaire des forums, des magazines, ou auprès du constructeur du châssis auquel vous prétendez, pour connaitre les éventuels changements de règlement. En effet, si vous devez acheter une pièce à 250€ pour être homologué pour rouler, le prix du kart ne doit pas être le même. Attention aux arnaques !

Sur les annonces avec photos, le kart doit être nickel. Par exemple, n’aller pas voir un kart dont le pare-chaîne est encore recouvert de graisse, même si le propriétaire certifie que ce dernier est bien entretenu. Un kart bien entretenu est un kart démonté et nettoyé après chaque sortie !


Lorsque vous irez voir le châssis, pensez à vérifier que les tubes ne sont pas tordus. Lorsque le kart est posé sur le sol, les tubes doivent être partout à la même hauteur, ou bien ils doivent être au moins symétriques. Pensez également à vérifier les soudures, et également les retouches de peinture !

 

N’hésitez pas à vous assoir dans le kart, à toucher les pédales pour en vérifier le bon retour, vérifier le jeu dans les biellettes, etc…

Sachez que sur le kart, le baquet est une pièce d’usure. Même si celui du kart que vous convoitez est abîmé ou pas à votre taille, ce n’est pas grave, vous aurez tout le temps de vous en procurer un nouveau dans lequel vous serez bien calé confortablement (très important !).


Si possible, demandez à ce qu’on vous démarre le kart, et encore mieux, demandez à l’ancien propriétaire de faire si possible quelques tours. Cela vous permettra de vérifier de loin que tout fonctionne bien.

La littérature

Le logo de Kartmag
Le logo de Kartmag

Puisque nous parlons de littérature, commençons par la base : tout bon kartman a le devoir de se procurer le dernier Kartmag tous les mois ! Ce magazine vous permettra de suivre l’actualité de la discipline, de progresser en mécanique grâce à des articles dédiés, mais aussi pourquoi pas de trouver votre bonheur dans les petites annonces. De plus, il y a régulièrement des hors-série consacré à la pratique du kart, et plus particulièrement comment débuter. Vous pourrez également trouver les différents circuits de votre région. En vente dans toute les librairies.


Pour ce qui est de la technique, vous pouvez également vous procurer les ouvrages de Jean-Pierre Méchin . Certes, il faudra compter une centaine d’euros pour acquérir les trois volumes de la collection, mais ces ouvrages sont bien écrits et ils vous permettront de comprendre et de découvrir de nombreuses subtilités.


Enfin, en allant sur les sites des constructeurs, vous pourrez trouver de la documentation spécifique à votre nouveau châssis. N’hésitez donc pas à fouiner un peu, le net regorge de ressources !

Prêt à faire le grand saut?

Si vous commencez juste à vous renseigner, ne paniquez pas après la lecture de cet article. Certes, la pratique du karting demande un certain budget et quelques connaissances, mais vous vous rendrez vite compte qu’en étant un petit peu bricoleur, vous pourrez faire de belles économies, et que le kart est une grande famille dont les membres ne sont pas avares de conseils pour toute personne qui essaye de s’y intégrer.


De toute manière, si vous débutez, vous aurez besoin pour votre première saison « d’user de la gomme », engranger les kilomètres. Cela vous permettra de découvrir les réglages, connaître les bonnes adresses, et augmenter votre ressenti. Alors même si votre premier kart n’est pas l’arme absolue, cela ne vous empêchera pas de le revendre à la fin de la saison et de vous rediriger vers du matériel qui vous corresponde mieux.


Si vous avez des questions, ou si notre article vous a plu, vous pouvez venir nous rejoindre directement sur notre page Facebook (voir colonne de gauche) ou laisser un petit commentaire au bas de cette page. Bonne chance et à bientôt sur les pistes !

Commenter cet article

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Philippe Roux Sport (samedi, 24 mars 2012 08:46)

    Bon article - site sympa et amical - bonne saison de karting à toute l'équipe - J'espère avoir l'occasion de vous prendre en photo - Philppe

  • #2

    Juicer Review (dimanche, 21 avril 2013 07:41)

    I just shared this on Facebook! My pals will really like it!

  • #3

    Samuel (samedi, 16 mai 2015 20:52)

    Merci beaucoup pour tes conseils car je me suis fait repérer par un sponsor